Justine Déjours - Doula

Se sentir accompagnée et soutenue dans sa féminité
 

Se sentir accompagnée et soutenue dans sa féminité

Nous avons toutes tendance à faire passer les autres avant nous-mêmes. Ce faisant, nous pouvons parfois nous négliger. Permettez-moi de prendre soin de vous, quelque soit le moment que vous traversez.

A la découverte des premières lunes, dans votre vie de femme, de mère, de grand-mère, je suis là pour vous écouter, vous accompagner et vous soutenir.

Qui suis-je?

Je m’appelle Justine. Je suis aide médico-psychologique de formation. J’ai toujours travaillé dans le soin, avec écoute, empathie et bienveillance.

Je suis la maman de trois enfants et chacune de mes maternités, de mes matrescences m’a apportée son lot de chamboulements, de difficultés, de remises en question mais aussi de joie et d’amour.

Il y’a quelques années j’ai découvert le métier de doula et ça a été une évidence, je me suis sentie appelée. Prendre soin des femmes, être là, présente, prendre le temps, être à l’écoute des besoins de chacune et y répondre.

On connait beaucoup la doula périnatale, moi je suis ce qu’on appelle une doula large spectre. C’est à dire que j’ai à coeur d’accompagner les jeunes filles , les femmes, les mères, les grand-mères. Je pense qu’à chaque étape de sa vie une femme peut faire appel à une doula pour pouvoir déposer ses émotions, s’accorder du temps, avoir une écoute bienveillante et du soutien.

J’aime prendre soin du psychique par l’écoute mais aussi du corps par le toucher. C’est pourquoi je propose des cercles de paroles où les femmes peuvent se retrouver avec leurs pairs, des accompagnements individuels et aussi des massages.

Qu'est ce qu'une doula?

Dans la Grèce antique, une doula était une esclave au service d’une autre femme. Aujourd’hui une doula accompagne les femmes, majoritairement autour de la maternité. On parle aussi de consultante périnatale, d’accompagnatrice de grossesse ou d’accompagnante de grossesse. Le métier de doula s’est développé aux Etats-Unis à partir des années 1980 et est apparu en France au début des années 2000, en réaction à un mode d’accouchement sans doute trop «froid» et médicalisé. C’est un métier de plus en plus reconnu au Canada, en Belgique, en Suisse et en France. 

La doula accompagne les (futurs) parents dès le projet d’enfant, leur apportant ses connaissances, les dernières données scientifiques, les expériences vécues, afin qu’ils puissent choisir librement et en conscience la façon dont ils souhaitent enfanter et élever leur enfant. L’accompagnement se poursuit bien évidemment en post natal et ce jusqu’à ce que les parents en ressentent le besoin. Il peut revêtir différentes formes, comme une aide pour les tâches quotidiennes de la maison, une écoute active et des conseils (allaitement, sommeil…). La doula offre une présence rassurante, qui aide les parents à prendre confiance en eux. La doula peut également être présente lors de l’accouchement, à domicile ou en maternité, sous condition que celui ci soit accompagné par un professionnel de la santé (médecin, sage-femme…). Dernièrement les équipes médicales du CH de Redon (35) ont autorisé la présence des doulas en salle d’accouchement. Une très belle avancée dans la reconnaissance du métier.

En Belgique, des mutuelles remboursent désormais une partie des frais pour être accompagné par une doula en post natal.

 

Moi je suis une doula large spectre, c’est à dire que j’accompagne les femmes, de l’adolescence à la vieillesse. Je prends soin de toutes les femmes tant sur le plan psychologique (par le biais des cercles, en proposant une écoute attentive et mon soutien) que physique (grâce aux différentes techniques de massages).

Rencontrons nous dans mon cabinet au 15 boulevard de la fraternité 44600 Saint-Nazaire ou à votre domicile, dans un rayon de 40km autour de Saint Nazaire (frais kilométriques offerts jusqu'à 15km, au delà 50cts/km - barème fiscal).